Clinique du Sein

L'équipe multidisciplinaire

Coordinatrice médicale : Dr Annelore Barbeaux

Secrétariat Oncologie : 087/21 21 71 du LU au VE  de 8h à 17h  

Infirmière coordinatrice : Mme Zahra Bouami - 087/21 92 59 du LU au VE de 8h à 16h - zahra.bouami@chrverviers.be

Psychologue : Mme Stéphanie Ernst - 087/21 92 92  - les LU/MA de 8h30 à 16h30 - ME/JE de 8h30 à 12h30 et VE de 8h30 à 13h30

Radiologues-Sénologues : Dr Ginette Evraud - Dr Carole Marechal - Dr Christine Simons

Secrétariat radiologie : 087/ 21 23 13 - du LU au VE de 8h à 17h

Secrétariat radiologie Site Peltzer (Urgences uniquement) : 087/21 92 23 - du LU au VE de 8h à 17h

Chirurgiens mammaires : Dr Nathalie Gilson - Dr Fréderic Lardinois - Dr Stanislas Laurent

Secrétariat : 087/21 22 36 du LU au VE de 8h à 17h30

Anatomo-Pathologistes : Dr Anne Godon - Dr Daniel Lacremans - Dr Joan Somja - Dr Manuela Vivario

Secrétariat : 087/21 24 94 du LU au VE de 8h30 à 17h

Oncologues Médicaux : Dr Annelore Barbeaux - Dr Fabienne Bastin - Dr Hassan Kalantari - Dr Anne Sacre

Secrétariat : 087/21 21 71 du LU au VE de 8h à 17h

Radiothépareutes : Dr David Devillers - Dr Clémentine De Ketelaer- Dr Evelyne Lennerts

Secrétariat : 087/21 24 22 du LU au VE de 8h30 à 17h

Chirurgiens Plasticiens : Dr Vincent Lemaire - Dr Ludovic Renwart

Secrétariat : 087/21 22 36 du LU au VE de 8h à 17h30

Onco-Généticiens : Dr Vincent Bours - Dr Saskia Bulk

Secrétariat : 087 /21 21 71 du LU au VE de 8h à 17h

Pharmacienne clinique : Mme France Duvivier - 087/21 25 46- Du LU au VE de 8h30 à 17h

Data-Manager études cliniques : Mme Valérie Graindorge - 087/21 25 89

Data-Manager COM : M. Kim Donati - 087/21 96 44

Comment se déroulent les consultations en sénologie (Site Peltzer) ?

A la demande du médecin traitant ou du gynécologue, un examen sénologique sera réalisé par un membre de l’équipe de  radiologie- sénologie.

En fonction de l’âge, des plaintes de la patiente, de la prescription médicale, des antécédents et de la date de l’examen précédent, le médecin décidera de réaliser outre l’examen clinique, les mammographies du ou des deux seins, avec ou sans échographie complémentaire.

Si la sénologue soupçonne un diagnostic de tumeur, elle pourra proposer soit une ponction ou biopsie d’emblée, soit une IRM mammaire qui lui permettra d’orienter dans un second temps la biopsie si nécessaire.

Les grilles horaires des médecins sont établies de manière à recevoir le plus rapidement possible les patientes qui constatent une anomalie à leur sein. En effet, des plages “urgence” existent pour chacune des consultations.

Le service est équipé d’une technologie de pointe (tomosynthèse, biopsies sous stéréotaxie, IRM mammaire, repérage pré-op par harpon).

Si la patiente souhaite être prise en charge au CHR de VERVIERS, son dossier sera discuté à la réunion pluridisciplinaire qui suit en général l’analyse de la biopsie.

 

Le service d’Anatomie-pathologie a en charge de poser le diagnostic et d’évaluer les facteurs pronostiques sur base de la morphologie tissulaire et des examens immunohistologiques.

Le service se charge de l’analyse histologique des pièces opératoires afin de déterminer les données nécessaires au traitement à savoir :

  • le type histologique
  • le grade
  • la taille tumorale
  • l’intégrité des tranches de section
  • la présence d’emboles lympho-vasculaires
  • la présence de TILs (pourcentage de lymphocytes au sein du stroma tumoral)
  • le statut ganglionnaire, afin d’établir le stade pTNM

L’étude des facteurs pronostiques par examens immuno-histologiques (récepteurs aux œstrogènes, récepteurs à la progestérone, HER-2, P53 et KI 67) (index de prolifération) est réalisée systématiquement  sur ces biopsies dans un second temps.

Selon les guidelines belges, un résultat d’HER-2 ++ à +++ sera confirmé par SISH.

La quasi-totalité des pièces de tumorectomie sont analysées pendant l’intervention chirurgicale (examen extemporané), afin de confirmer le diagnostic et d’évaluer les tranches de section chirurgicales.

Toutes les biopsies et ponctions mammaires reçues dans le service avant 16h sont protocolées et répondues le lendemain.

Un anatomopathologiste est toujours présent à la réunion de concertation multidisciplinaire, afin de donner d’éventuelles précisions quant au protocole anatomopathologique.

La Concertation Oncologique Multidisciplinaire (COM)

Qui participe ?

Les médecins traitants, sénologues,  radiothérapeutes, oncologues, anatomopathologiste, chirurgiens, infirmière coordinatrice,psychologues, data manager de com.

 

La COM se déroule chaque mardi à partir de 12h

Où ? Site Tourelle - Salle Parc 1 (route 116)

Quels traitements peut-on envisager ?

La stratégie de traitement dépend de différents facteurs tels que : le type,  le grade et le stade de la tumeur, l’envahissement ou non des ganglions, le statut de la tumeur en récepteurs hormonaux et en oncoprotéines (entre autres, Her2-Neu), mais aussi de l’âge de la patiente et son état général, tout en respectant son choix.

Ce traitement combine fréquemment la chirurgie, la radiothérapie, la chimiothérapie de différents types, l’hormonothérapie, l’immunothérapie, les traitements ciblés et parfois, les biphosphonates.

Si cela peut apporter un bénéfice thérapeutique, certains traitements innovantspeuvent être proposés dans le cadre de protocoles de recherche clinique avec la collaboration de la data manager scientifique.

Tous les traitements sont réalisés au CHR Verviers, au sein d’un hôpital de jour oncologique rénové permettant de traiter simultanément plusieurs patientes dans des conditions de confort optimales.

 

La chirurgie

L'équipe de chirurgie sénologique du CHR Verviers se compose actuellement de trois chirurgiens formés à la chirurgie oncologique mammaire, et de deux chirurgiens plasticiens.

Nous proposons aux patientes l'ensemble des techniques chirurgicales scientifiquement validées: tumorectomies, recherche de ganglion sentinelle, oncoplasties de niveau 1 et 2, mastectomies et reconstructions immédiates ou différées. Nos indications sont posées en concertation avec l'ensemble des membres de la clinique du sein du CHR Verviers.

La chirurgie peut être pratiquée avant ou après un traitement dit « néo adjuvant ». À l’heure actuelle nous pratiquons de plus en plus de chirurgie a minima grâce d’une part, au dépistage de tumeurs de plus en plus petites et, d’autre part, pour les tumeurs volumineuses, à l’apport des traitements pré-opératoires adjuvants permettent de réduire fortement le volume tumoral. Nous avons donc de plus en plus souvent recours à des traitements conservateurs du sein, avec des résultats très esthétiques.

La technique du ganglion sentinelle évitant les lymphœdèmes est pratiquée depuis plusieurs années sur notre site.

 

Chimiothérapie, Hormonothérapie, Immunothérapie, Traitements ciblés

Les traitements visent à détruire ou à contrôler les cellules du cancer du sein partout dans l’organisme. Ceux-ci sont choisis au cas par cas, en se basant sur le type de tumeur, son stade et l’état général de la patiente.

Via notre agrément à la Région Wallonne nous participons depuis juillet 2019 à un projet-pilote initié par l’INAMI.  Ce projet permet d'accéder à un remboursement des tests de profilage d’expression génomique (GEP) en cas de cancer du sein au stade précoce. Ces tests permettent, dans les situations où le bénéfice de la chimiothérapie n’est pas certain, d’étudier les gènes de la tumeur elle-même, afin de confirmer ou non l’indication d’une chimiothérapie. Ce test était auparavant payé par la patiente elle-même vu l’absence de remboursement actuel en Belgique.

La chimiothérapie peut être adjuvante (en post opératoire, en complément d’une chirurgie curative), ou néoadjuvante (avant l’opération, pour réduire la taille tumorale ou en cas de tumeur de nature plus agressive).

Les effets secondaires sont liés aux types de produits utilisés.

Une attention particulière est portée sur la gestion de ces effets à court et long terme (port-à-cathéter, suivi onco-cardiologique, gestion de la fertilité, contraception, anti nausées, la tolérance variant très fortement d’une personne à l’autre).

L’hormonothérapie est prescrite en cas de tumeur hormonosensible (environ 2/3 des cas de cancer du sein) pour empêcher les hormones féminines de stimuler la prolifération des cellules cancéreuses. Le choix de l’hormonothérapie est basé sur le statut de ménopause et le type de tumeur.

L’immunothérapie/les thérapies ciblées sont des traitements qui ciblent certaines protéines présentes à la surface des cellules cancéreuses (=récepteurs) ou à l’intérieur des cellules. Ces traitements provoquent souvent moins d’effets secondaires que la chimiothérapie (par exemple, l’Herceptine/Perjeta en cas de tumeur Her2 positive, immunothérapie en cas de tumeur triple négative).

 

La radiothérapie

La radiothérapie est une des pierres angulaires du traitement du cancer du sein. Son objectif est de détruire les cellules cancéreuses qui restent éventuellement dans le sein ou le creux axillaire afin de réduire le risque de récidive locale. Le service de radiothérapie du CHR Verviers dispose d’un scanner destiné à la simulation préparatoire au traitement et de trois accélérateurs linéaires.

Depuis le printemps 2019, deux de ces trois machines sont équipées d’un système de repositionnement hautement performant basé sur une imagerie de surface. Le recours à ce système garantit une excellente reproductibilité dans le placement des patients et permet entre autres l’irradiation en conditions dites « d’inspiration bloquée ».

Ce type de technique innovante permet de cibler efficacement la région à irradier en épargnant au mieux les organes sains (le cœur et les poumons par exemple), l’objectif étant de maintenir un haut niveau de qualité du traitement en minimisant sa toxicité.

 

 

L’infirmière coordinatrice

  • Elle accompagne la patiente tout au long de son parcours
  • Elle coordonne la prise en charge avec les différents intervenants
  • Elle apporte un soutien dès l’annonce du diagnostic et tout au long du suivi
  • Elle reste disponible tant pour la patiente que pour ses proches
  • Elle donne des conseils, des informations (aide sociale, aide psychologique, prothèses, soutien-gorge, perruque, PAC, chimio, radiothérapie, hormonothérapie, espace bien-être, etc.).

 

La Psychologue

Tout au long de la prise en charge, nous proposons un accompagnement et un soutien psychologique à chaque étape.  Celui-ci est réalisé par une psychologue spécialisée en oncologie.

Contact : Mme Stéphanie Ernst - 087/ 21 92 92 du lundi au vendredi.

 

La Diététicienne

Accompagnement et conseils diététiques personnalisés par des spécialistes en diététique oncologique.

Mme Françoise Deblond 087/ 21 29 07 - Mme Juliane Lambert 087/ 21 90 29

 

Le service de Physiothérapie/ergo/kinésithérapie (CRF)

Des séances de kinésithérapie sont dispensées par des praticiens formés à la technique du drainage lymphatique. 

 

L’accompagnement social

Soutien et accompagnement social lors des démarches administratives, aides à domicile, aides financières et pratiques.

Maurine Viellevoye 087/21 28 05 - Anne Goebels 087/21 29 34, du LU au VE de 09h à 16h

 

L’esthéticienne sociale

Spécialisée en oncologie elle peut vous offrir, à votre demande, des conseils et des soins appropriés.

Christel Dupont 080/88 02 53 ou 0475/31 13 83.

 

L’Espace Vivie

Fondé en 2013, il s’agit d’un espace dédié aux patients (hommes et femmes) atteint d’un cancer. Un lieu de paix, de ressourcement et de relaxation, où sont dispensés des soins bien être. Une ASBL a été créée pour offrir ces soins à nos patients.

Les soins : massages, réflexologie plantaire, soins  d’esthétique, conseil en maquillage, analyse couleurs, Fleurs de Bach, Sophrologie, soins détente, etc.

Contact : 087/ 21 22 56

vi.vie@chrverviers.be

 

La revalidation physique « Activida »

Pour limiter les effets secondaires des traitements (notamment d’hormonothérapie) et récupérer une bonne forme physique après les chimiothérapies et la radiothérapie, le CHR Verviers a mis sur pied un programme de revalidation physique, avec le soutien financier de la Fondation Contre le Cancer.

Des cours de gymnastique et d’aquagym sont dispensés au CRF plusieurs fois par semaine.

N’hésitez pas à en parler à votre médecin ou votre infirmière coordinatrice.

Un accompagnement psychologique à la clinique du sein : Pour qui ?  Pourquoi ?  Comment ? 

Un accompagnement pour qui :

  • Pour la personne atteinte du cancer du sein
  • Pour son entourage familial ou pour ses proches

Dès l'annonce du diagnostic et sans contrepartie financière.

 

Pourquoi ?

« Un psychologue ? Non je n'en ai pas besoin ». Il ne faut pas nécessairement en avoir besoin ou attendre de ressentir un mal-être pour rencontrer un psychologue.

 Voici quelques raisons parmi d'autres :

  • Besoin d'échanger avec une personne qui n'est pas impliquée émotionnellement dans la situation, même si l'entourage est très soutenant
  • Besoin d'aborder la perte de repères habituels, les choix de vie, la remise en question du système de valeurs
  • Besoin d'infos sur comment aborder la question de la maladie avec les proches, les enfants, les parents, les petits-enfants, les amis, les collègues,...
  • Besoin de soutien pour s'adapter aux difficultés liées au traitement et aux effets secondaires éventuels
  • Besoin d'exprimer des sentiments quels qu'ils soient (peur des réactions face à la maladie, injustice, colère, peur de la mort et de la maladie, sentiment de ne pas toujours être compris, sentiment de mal-être et de détresse)
  • Besoin de réponses sur l'opportunité d'un traitement antidépresseur et/ou anxiolytique
  • Besoin d'échanger tout simplement.

Nous accordons une attention particulière aux besoins nécessaires à votre bien-être, votre qualité de vie ainsi qu'à vos relations familiales et sociales.

Par nos interventions, nous essayons de prévenir les répercussions négatives de la maladie sur votre quotidien et celui de votre entourage.

 

Un accompagnement oui, mais sous quelles formes ?

  • des suivis individuels,
  • soutien,
  • accompagnement ponctuel,
  • psychothérapie pendant vos traitements, vos hospitalisations ou en ambulatoire.

 

Le groupe de parole pour les femmes atteintes d’un cancer du sein - les premiers lundi du mois de 13h30 à 15h30 - Route 29 Site Tourelle

Animé par deux psychologues en oncologie : Stéphanie Ernst 087/21 92 92 et Claire Vanderheyden 087/21 92 98

 

L’espace enfants et adolescents - les mercredis de 13h30 à 16h30 - Route 29 Site Tourelle

Animé par deux psychologuesen oncologie : Séverine Closset 087/21 29 13 et Karin Gresse 087/21 95 49